Livre d'or de Sylaphianes

livre d'or du site consacré à l'écriture du roman
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Chapitre 9) - Anonyme

Aller en bas 
AuteurMessage
Nelofer
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 189
Age : 36
Localisation : Rouen (76)
Perso préféré dans "Syla"? : Bonne question, peut être Fréo!
Date d'inscription : 05/01/2007

MessageSujet: Chapitre 9) - Anonyme   Dim 22 Avr - 11:33

Syla venait de raccrocher son téléphone, elle avait les jambes qui tremblaient, c’était toujours angoissant de téléphoner pour un emploi, on ne savait jamais à l’avance sur qui on allait tomber, et là Syla était directement tombée sur le patron, son rythme cardiaque s’était accélérée dès qu’elle avait compris à qui elle parlait. Mais la conversation s’était plutôt bien engagée, Syla avait même réussi à décrocher un rendez-vous pour la semaine prochaine, avec peut-être, une soirée d’essai. C’était exactement ce qu’elle avait espéré. Barmaid pour le Tournesol… elle s’y voyait déjà.
Elle leva les yeux en souriant largement :
-Bon! une journée qui commence bien, il faut en profiter! Dit elle à son plafond écaillé.
Elle se leva de son canapé, attrapa le premier tee-shirt qu’elle trouva et le passa par dessus le pantalon qu’elle avait enfilé à son réveil, malgré cet habillage express, elle était parfaitement présentable, élégante même. Elle passa un coup de brosse dans ses longs cheveux, attrapa sa carte d’identité qui traînait dans un tiroir de son vieux bureau d’écolière, mit un peu de mascara sur ses cils et du gloss rose sur les lèvres, attrapa son sac mit ses papiers dedans et claqua la porte de son appartement sans prendre la peine de la fermer à clefs. Lorsqu’elle se retrouva au milieu des passants et des voitures du quartier, elle s’engouffra dans le premier bus qui se dirigeait vers le centre ville rive droite. Syla aimait bien prendre les transports en commun, on y rencontrait des gens étranges parfois effrayants, souvent drôle ou tristes, toujours des gens différents. Elle paya le chauffeur pour le voyage et chercha une place assise dans le bus bondé. Syla adorait observer ces échantillons de société, elle aimait essayer de deviner quel était la vie des gens qu’elle rencontrait dans les transports d’après leur physique et leur style vestimentaire, c’était son jeu préféré. Elle s’assit en face d’un homme d’une quarantaine d’année, le visage marqué par l’alcool et les doigts jaunis par la cigarette, elle savait d’expérience qu’il ne fallait pas parler avec ce genre de personnages si on ne voulait pas mourir asphyxié par leur haleine fétide. De toute façon elle n’aurait jamais engagé la conversation avec quelqu’un qu’elle soupçonnait d’être un ex-taulard, l’homme avait une petite larme bleue tatouée sous l’œil et plusieurs tatouages bâclés sur le bras gauche représentant un oiseau ou quelque chose approchant. A côté du taulard était assise une petite dame bien nette en boucle d’oreille vingt-quatre carats, au brushing parfait et au tailleur impeccable, elle regardait d’un œil critique son voisin à la propreté douteuse. Il s’agissait sûrement d’une petite bourgeoise en panne de voiture, qui avait du délaisser le confort de sa Mercedes pour les transports en commun, se mêlant ainsi au peuple qu’elle n’avait pas l’habitude de côtoyer. Syla adorait coller des étiquettes, c’était facile et rassurant, souvent amusant. Elle se flattait souvent de savoir cerner les gens. Derrière le taulard et la bourgeoise, se tenait un personnage étrange qui intrigua Syla, une jeune fille d’environ dix-huit ans, peut-être plus, était adossée à la porte arrière de l’autobus. Tout les regards était braqué sur la jeune fille, des regards réprobateurs pour la plus-part, mais pas pour Syla. La jeune fille avait les cheveux bleu-foncé coupés au carré qu’elle avait structuré avec du gel pour donner un petit effet sauvage, son visage pâle et lisse exprimait une parfaite indifférence, ses lèvres incolores ne souriaient pas. Syla était fascinée par le regard de cette créature sortie tout droit d’un manga, les yeux bleu-clair, limpides, entourés d’un épais trait noir, ses cils immenses battant nonchalamment comme les ailes d’un papillon sur un brin de myosotis, elle était magnifique. Elle était très fine, presque enfantine, et cela contrastait avec son style vestimentaire, elle portait une combinaison-short noire en latex pardessus un tee-shirt en résille et des bas en laine à grosses rayures noires et bleu-foncé et aux pieds d’énormes chaussures en cuire très masculines. Elle s’était accessoirisée d’un collier avec des pics et de mitaines en cuir noir. Si Syla avait aimé les femmes, elle serait tombée amoureuse sur le champs. Ni tout à fait punk, gothique, ou manga, mais si fascinante... Curieusement, aucune étiquette ne vint se coller sur la fille en bleu et noir.
Syla descendit du bus à la hauteur du palais de justice, elle allait devoir terminer le trajet jusqu'à l’hôtel de ville à pied. La lettre qu’elle avait trouvé la veille était vraiment trop bizarre et puisque apparemment c’était son jour de chance, elle allait voir ce qu’elle pourrait trouver sur son père à la mairie, il fallait faire vite, il était déjà seize heures trente-cinq et elle fermait à dix-sept heures. Elle avait froid, elle avait surestimé la clémence de la météo du mois de février, elle frissonnait sous son tee-shirt dans le vent glacé. Pendant qu’elle slalomait entre les passant et les poussettes jusqu'à la place de l’hôtel de ville, elle passa devant les fontaines qui explosaient des bouquet de fleurs liquides étincelants sous le soleil froid de l’hiver. Elle traversa la place décorée des douze signes de l’astrologie. L’immense façade blanche s’étirait au dessus d’elle avec ses quatre colonnes, et elle franchit le tourniquet en verre qui menait à l’accueil de la mairie.

_________________


Dernière édition par le Dim 22 Avr - 11:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sylaphianes.site.voila.fr/index.html
Nelofer
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 189
Age : 36
Localisation : Rouen (76)
Perso préféré dans "Syla"? : Bonne question, peut être Fréo!
Date d'inscription : 05/01/2007

MessageSujet: Re: Chapitre 9) - Anonyme   Dim 22 Avr - 11:33

Elle attendit longtemps dans un des couloir rutilant de l’impressionnante bâtisse avant qu’on ne l’appelle. Elle se rendit alors dans une pièce grise et peu éclairée dans laquelle était disposé une dizaine de bureaux formant un arc de cercle derrière lesquels s’affairaient une escouade de fonctionnaires. L’image d’une immense termitière vint à l’esprit de Syla. Un homme fatigué vêtu d’une salopette en jean et d’un tee-shirt à manches courtes vint se poster devant elle :
-Bonjour!
-Bonjour. Répondit Syla.
-Alors qu’es ce que vous voulez? Demanda l’homme termite.
-Un acte de naissance.
-Votre carte d’identité?
Syla lui remit la carte qu’elle avait déjà sorti de sa poche, l’homme y jeta un regard rapide et commença à pianoter sur le clavier de son ordinateur sans adresser un regard à Syla, il se leva et s’en alla dans une autre pièce, puis revint avec une demi-feuille A4 qu’il tendit à Syla :
-Voilà votre acte de naissance, j’ai besoin de votre signature la dessus dit-il en tendant une autre feuille sur laquelle on pouvait lire : « demande d’extrait d’acte de naissance, Syla Guénolec 22 Avril 1982 à Rouen ». Syla signa et fourra son acte de naissance dans sa poche et quitta précipitamment les lieux en oubliant de dire au revoir à l’employé qui enfilait déjà son blouson pour rentrer chez lui. Elle n’avait pas regardé le papier encore car elle voulait être au calme pour ça, elle ne voulait pas découvrir le nom de son père en marchant dans un couloir de l’administration, elle préférait être au calme pour décrypter les mystères de ses origines. La tête dans les nuages et les yeux rivés sur le bout de ses chaussures, Syla se cogna contre ce qu’il lui sembla être un mur habillé:
-Ho pardon! S’excusa Syla en reculant. Elle venait de foncer tout droit dans un jeune-homme qui était là, il était très grand et vêtu d’un costume noir, il portait des lunettes noires et ne souriait pas, sans doute un vigile. Il leva les deux mains pour signifier que ce n’était rien et il se dirigea vers un escalier. Syla franchit le tourniquet et erra un bon moment dans la ville, hésitant à regarder le contenu de son acte de naissance, puis lâchant un grognement d’impatience, elle s’assit sur un banc et déplia le papier pour le lire. Une ombre passa dans son regard doré et elle s’affaissa. La vue troublée par ses larmes, elle froissa la petite feuille et la jeta dans la poubelle à côté du banc. Elle s’essuya les yeux, elle n’était pas loin de la Fnac et quelques minutes plus tard elle déambulait dans la grande surface devant les nouveaux jeux vidéos qui venaient de sortir.
-Hé Syla! Cria soudain une voix. Elle se retourna et aperçut Dom et Kro, flottant dans leurs vêtements troués, et elle sourit.
-Salut les gars, dit elle joyeusement
-Et ben qu’es ce que t’as? Demanda Dom inquiet en regardant les yeux d’or de Syla qui brillaient encore de larmes.
-Oh rien, dit elle en se frottant les yeux, figure toi qu’un débile en vélo m’a projeté du sable dans les yeux en freinant au parc! Et depuis j’arrête pas d’avoir les yeux qui grattent! Mentit-t-elle l’air scandalisée. Dom et Kro l’observèrent un petit instant sceptiques, puis Kro demanda :
-Tu veux acheter un nouveau jeu?
-Non j’ai pas de thunes, mais je regarde les nouveauté, je me tiens au courrant. Dit Syla
-Ouais je vois! dit Dom. Nous on se ballade. Tu veux venir avec nous?
Syla fit une légère grimace :
-Je peux pas traîner trop longtemps, j’ai pas mal de trucs à faire aujourd’hui. Elle leur fit la bise et se dirigea vers la sortie, laissant les deux garçon l’observer s’éloigner.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sylaphianes.site.voila.fr/index.html
 
Chapitre 9) - Anonyme
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Anonyme] Bourbon Kid - Tome 1: Le livre sans nom
» Spoil Bleach chapitre 274
» SOFT] SMS anonyme
» Bleach - Chapitre 322 BKT
» Bleach - Chapitre 423

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Livre d'or de Sylaphianes :: Catégorie temporaire du site en construction. :: Roman :: Le Roman, chapitre par chapitre-
Sauter vers: