Livre d'or de Sylaphianes

livre d'or du site consacré à l'écriture du roman
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Chapitre 15) - Dragueurs de plage

Aller en bas 
AuteurMessage
Nelofer
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 189
Age : 36
Localisation : Rouen (76)
Perso préféré dans "Syla"? : Bonne question, peut être Fréo!
Date d'inscription : 05/01/2007

MessageSujet: Chapitre 15) - Dragueurs de plage   Dim 22 Avr - 12:28

Syla continua de harceler Fréo de questions pendant tout le chemin, mais Fréo ne dit rien. Ils arrivèrent à Dauville deux heures après avoir quitté Rouen, la nuit était encore noire, Fréo traversait la ville semblant connaitre son chemin par coeur, il slalommait entre les pâtés de maisons, puis dans le centre ville et enfin il s'arrêta sur un parking, à cinquante mêtre de la plage.
Fréo sorti de la voiture et alla ouvrir la portière de Syla:
-Madame est arrivée à destination.
-Ouah souffla Syla, un vent froid et salé emporta soudain son souffle dans la nuit. L'iode emplit ses poumons et elle regarda le ciel, noir, et la lune brillante, magnifique.
-Tu viens, dit Fréo en présentant son bras à Syla. Elle leva les yeux pour croiser le regard de Fréo, à la fois glacial et brûlant, elle se sentit comme transpercée par ses yeux d'acier et elle pris son bras. Fréo sortit sa télécomande, la voiture fit bip et il marcha doucement vers la plage, Syla à ses côtés.
En se rapprochant du muret en béton qui délimitait le trottoire de la plage, Syla entendit comme une rumeur emportée par le vent jusqu'a elle, des rires légers tourbillonnaient dans l'air et atteignaient par vague ses oreilles engourdies.
-La fête est sur la plage?
-Oui répondit Fréo en souriant.
Ils contournèrent le muret en béton et marchèrent sur les galets glissants sur deux cent mètres environ le grondement de la mer prennait le ventre de Syla et les rires emportés par le vent devenaient plus réels à mesure qu'ils s'approchaient, bien caché derrière des paravents gigantesques, un feu de joie tremblait et l'on pouvait voir des silhouette sautillantes tout autour qui projetait leurs ombres dansantes sur les galets. Syla se mit à courrir tans bien que mal vers le feu, en se tordant la cheville à chaque pas sur les galets instables, pendant que Fréo, surpris par la course de Syla, tentait de la rattraper. Syla courrait et riait en même temps, le vent humide lui fouettant les joues, elle se sentait vivante, quand soudain son pied s'enfonça dans les galets qui s'étaient affaissés sous son poids, elle perdit l'équlibre et tomba. Fréo arriva presque aussitôt:
-ça va?
-Oui oui répondit Syla en riant, je ne me suis même pas fait mal!
-pourquoi tu as courru?
-J'avais envie c'est tout. Répondit Syla en prenant la main que Fréo lui proposait pour l'aider à se relever.
Près du feu les rires s'étaient tus, les silhouettes s'étaient immobilisées, et l'une d'entre elle se rapprocha des deux compagnons:
-Fréo?Fréo c'est toi? Cria la voix de Youha dans la nuit.
Fréo hurla à contre vent:
-OUI C'EST MOI!!!
-J'entends rien! dit la voix de Youha
Syla et Fréo se regardèrent et rièrent, ils se mirent en route pour rejoindre le groupe, Youha les attendait à la limite du camp improvisé, s'était un garçon de taille moyenne, les cheveux mi-long savamment décoiffé à l'aide d'un gel ultra résistant, il avait des yeux bleus-myosotis qui faisaient craquer les filles, il était habillé dans le même esprit que Fréo, class et tendance, peu être un peu plus rock, il avait dans les mains deux coupes de champagne dégoulinante qu'il tendit aux nouveaux arrivant:
-C'est chouette que vous soyez là, on va enfin pouvoir commencer à bien s'amuser! Tout le monde n'est pas venu malheureusement, ils avaient peur d'avoir froid! Dit il avec une visible incompréhension... Enfin vous êtes là et c'est ça qu'est bien! Il se tourna vers un mec que Syla ne connaissait pas et qui était caché derrière une installation vombrissantes très bizarre, Syla regarda de plus près et elle comprit...
-Musique Maestro cria Youha sur un ton d'animateur de spectacle, Les vibrations de la musique traversèrent chaqune des personnes présentes comme une onde de choc.
Syla n'avait pas bien vu au départ, mais là elle pouvait reconnaitre une table de mixage bricolée, des spots, des enceintes et surtout, la machine vibrante... le générateur... Ils n'avaient pas seulement organisé une fête sur la plage, c'était carrement une discothèque transportable. Un bar était installé devant une autre très haute bâche noire destinée à cacher les lumières produites par la fête pour éviter les invités surprise et accéssoirement à protéger les invités du vent et des embruns. Et quant à la musique, le vent et le bruit de la mer la masqueraient suffisement pour leur assurer une soirée tranquille. Au milieu de ce qui aurait pu être la piste de danse, un grand feu brûlait et autour quelques personnes étaient assises et parlaient autour de restes de pic-nique.Fréo se dirigea vers Nanou, laissant Syla en compagnie de Youha.
-Alors ça va jolie Syla? Pas trop déçue du cadre de la fête?
-Non c'est génial s'exclama Syla en regardant la trentaine d'invités qui se trémoussaient sur la musique un verre à la main... Youha satisfait se pencha vers elle et malgré le volume élevé de la musique il lui chuchotta au creux de l'oreille:
-Tu vois ce groupe de gens là bas? Ils ont payé dix euros chaqun pour venir à la fête, ce sont les membres deu groupe de théatre de mon ancien Lycée... Mes soirées commencent à être connues... Comme j'avais des désistement je leur ai dit ok, ils m'ont demandé si cinq euros par personne s'était bon alors ben... Comme ils voulaient payer j'ai pas voulu les vexer... Youha éclatta de rire!
-Tu as dit qu'ils ont payé dix par personne...
-Ben oui, ils voulaient payer cinq, quitte à faire payer mes soirée, je veux pas qu'elles passent pour du second choix. Répondit Youha le plus naturellement du monde.
-T'abuse! Dit Syla en souriant.
-Je sais. répondit Youha en souriant à son tour. Tu veux une autre coupe de champagne?
-Non merci j'aime pas trop le champagne dit Syla les yeux fixés sur Nanou et Fréo qui discutaient assis autour du feu, chaqun une coupe à la main. Youha se retourna vers une fille qui semblait tenir le bar et lui fit signe de la main, la fille aquiesca et arriva quelques mintes plus tard à côté de youha avec un verre rempli d'un liquide rose pétillant. Youha la remercia et tendit le verre à Syla:
-Vodka limonade et sirop de fraise... Tu préfère?
-Oh merci Youha, comment tu le sais? S'étonna Syla ravie.
-Je sais tout, lui chuchotta Youha avant de s'exclammer, Bon! il faut que je m'occupe de mes invités, amuses toi bien surtout! Et il s'éloigna vers le groupe de danseurs, Syla s'assit dans les galets à côté du grand feu qui la réchauffait et buvait a petites gorgées son cocktail préféré tout en observant Youha de loin. Il était impréssionnant, il passait d'un invité à l'autre toujours souriant, toujours prévenant, il n'avait qu'a faire un signe à sa barmaid, qui manifestement aurait fait n'importe quoi pour lui plaire, pour qu'elle apporte à chaque invité sa boisson préférée. Il surveillait tout, mais ne laissait rien paraitre, sourriait, plaisantait et dansait. Si une fille lui faisait du charme il répondait par un compliment et lui laissait penser qu'elle avait sa préférence, il savait y faire pour garder son cercle de relation autour de lui.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sylaphianes.site.voila.fr/index.html
Nelofer
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 189
Age : 36
Localisation : Rouen (76)
Perso préféré dans "Syla"? : Bonne question, peut être Fréo!
Date d'inscription : 05/01/2007

MessageSujet: Re: Chapitre 15) - Dragueurs de plage   Dim 22 Avr - 12:29

-Bonjour
Syla sursauta, perdue dans ses pensées elle n'avait pas vu qu'un jeune homme s'était assis à côté d'elle.
-Oh Salut, tu m'a fait peur.
-Je vois ça, tu avais l'air si sérieux... Je me suis demandée si tu n'étais pas malade...
-Non non ça va dit Syla en sourriant, c'est juste que je ne connait personne à part Youha et Nanou et ils sont occupé tout les deux... Elle avait dit ça en posant un regard amère sur Fréo et Nanou qui dansaient maintenant ensemble en riant à gorge déployée.
-Mhhh, je vois, dit le jeune homme. Il avalla une gorgée de la canette de bière qu'il tenait à la main et regarda le feu en silence.
Syla le regarda, il portait un jean trop large avec des trous aux genoux, un long sweat gris avec des taches de terre et d'herbe et des trous de boulettes sur les manches. Il était assis mais il avait l'air immense, il devait mesurer près de deux mètres, Syla bloqua sur la taille de ses chaussures, il devait mettre au moins du cinquante deux en pointure.
-Tu fais du basket? Demanda Syla sans réfléchir.
-Non répliqua le garçon interloqué, pourquoi tu me demande ça?
-T'as des grands pieds! Dit Syla en montrant les chaussures de son voisin.
Le garçon explosa de rire:
-ça arrive, répondit il en s'étranglant à moitié, t'es une marrante toi, dit il en la scrutant de ses yeux noirs lorsqu'il réussit enfin a reprendre son souffle. il avait une machoire carrée et un regard rassurant, Syla sourit.
-je m'appelle Syla, dit elle en tendant la main. Le garçon prit sa main et sans la secouer lui répondit:
-Moi c'est Guillaume.
-Et on t'appelle comment habituellement? Demanda Syla
-Euhh Guillaume... Pourquoi?
-Oh rien, c'est que presque toutes mes connaissances ont un pseudo, y a même certains de mes amis dont je ne connais même pas le véritable nom... Enfin bref... Et tu es arrivé à cette fête comment toi?
-Je suis un cousin de Yohann et Anne-lise.
-Nanou s'appelle Anne-lise en vrai? C'est hallucinant... ça fait vieux! S'eclama Syla scandalisée.
Guillaume rit encore, mais il ne répondit pas, il demanda:
-Et toi? Tu es arrivée là comment?
-Ben je connais Youha et Nanou depuis un baille, j'étais au lycée avec Youha, et comme on aime faire la fête tout les deux on a sympatisé... Il m'a invité à plusieurs de ses soirées, on s'est bien éclatté, et puis maintenant on est de bons amis, y a pas grand chose de plus à dire... à part que je suis invitée à chaque fête, même si je peux moins y participer maintenant que je bosse, c'est rare que Youha organise des fêtes en semaine comme aujourd'hui...
-tu bosse dans quoi?
-Je suis barmaid dans une boite de nuit. Et toi?
-Moi je fais rien, pour le moment... J'ai pas trouvé de fac où m'inscrire, je vérrais à la prochaine rentrée....
-Ah ok... mais tu voulais faire quoi?
-Je sais pas, histoire, philo ou biologie...
-On dirait que t'as pas vraiment d'objectif précis...
-C'est vrai, mais j'ai du bol j'ai des bonnes notes partout.
-Ben pourquoi t'as pas eu de fac alors...
-T'es trop curieuse. Répondit Guillaume en souriant.
-Oh allé tu peux me le dire! Dit Syla.
-Bon, ben en fait je me suis payée une année sabatique pour m'éclatter avant de m'enfoncer dans des études longues et pénibles... Le soucis, c'est que cette année j'ai fais le tour de france des teufs, et que je me suis habitué à une vie bien différente de celle d'un étudiant, j'hésite à ralonger mes vacances d'une année de plus...
-Ah oui je comprends, c'est vrai que c'est mieux de faire la fête tout le temps. Dit Syla l'air convaincue.
-Et ouais... répondit Guillaume pensif.
-Quand tu parle de teufs, tu parle de rave?
Guillaume éclatta de rire.
-Pourquoi tu rigole? demanda Syla vexée.
-Non, désolé, je ne me moque pas de toi, c'est juste que "rave", c'est un mot utilisé par les vieux... c'est un vieux mot, plus personne ne parle de raves...
-Ah je savais pas. Syla regarda a nouveau le feu bondissant et les danseurs un peu émèchés, elle semblait contrariée.
-Tu veux danser? Lui demanda Guillaume
-Oui en fait j'en ai très envie, mais j'avais pas envie de me lancer seule... Dit Syla retrouvant le sourire, exposant ses rangées de petites dents nacrées à la lumière du feu de joie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sylaphianes.site.voila.fr/index.html
 
Chapitre 15) - Dragueurs de plage
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Spoil Bleach chapitre 274
» Bleach - Chapitre 322 BKT
» Bleach - Chapitre 423
» Chapitre 511
» coffret "le donjon de Naheulbeuk à la plage"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Livre d'or de Sylaphianes :: Catégorie temporaire du site en construction. :: Roman :: Le Roman, chapitre par chapitre-
Sauter vers: